Les Bases des campagnes E-Mailing

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+

Les Clés d'une campagne réussie

Une newsletter doit être composée avec parcimonie, réflexion et sagesse.

Cet article a pour but de vous expliquer comment construire vos newsletters/emailings avec l'aide de solutions en ligne. Il n'est qu'un complément pour vous aider à réaliser des mails de qualités et percutants.

Phase 1 - Qui sera ciblé ?

Un particulier ou une entreprise ? Avant toute chose avoir le consentement de la personne ou de l'entreprise est primordial même capital.

Ensuite n'oubliez pas de personnaliser votre newsletter, affinez au mieux les informations de vos clients. Pas besoin d'envoyer les dernières nouveautés en matière de pelles à neige à une personne habitant à Marseille. Ciblez au mieux.

Soyez sûr de la qualité et de la pertinence de vos produits, offres, services, information qui sera envoyée. Faites-en sorte que vos newsletters soient de qualité supérieure afin d'être apprécier et souvenu par vos clients.

Phase 2 – l'inscription

Lors de l'inscription d'un client, il est important de lui envoyer une confirmation de son inscription.

Dans ce mail quelques indications sont à préciser :

Phase 2 – la structure

La structure de votre newsletter tient en 5 zones :

1) Une zone d'entête :

Cette zone doit contenir vos identifiants (logo) en haut à gauche, à l'ouverture de votre mail, la personne verra immédiatement qui lui envoie cette information.

2) Une zone de partage réseaux sociaux (zone optionnelle):

Cette zone permet de partager sur les réseaux sociaux que vous avez sélectionnés.

3) La zone de contenu :

Cette zone peut contenir jusqu'à 3 offres, produits, services ou informations au maximum. Ne noyez pas le client de trop d'information qu'il ne lira pas. Seulement l'essentiel.

4) La zone du footer :

Cette zone vous permet de récapituler les offres, produits, services, de présenter d'ancien produits ou tout simplement mettre des informations complémentaires.

5) La zone informative :

Zone d'information à la désinscription et sur la loi d'informatique et liberté, ces informations sont obligatoires.

C'est une obligation que vos newsletters soient pour particulier ou entreprise vous devez ajouter un lien servant au client à se désinscrire de vos newsletters. Faites-en sorte que ce désabonnement soit simple et accessible sinon vous finirez dans le dossier courrier indésirable et par la suite serez-vous peut être classé comme spammeur.

Exemple :

Conformément à la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux informations vous concernant qui peut s'exercer à tout moment en nous envoyant un message depuis la page "Contact" du site ou en envoyant un courrier à :
Nom de la société – service concerné - adresse complète.
Si vous souhaitez ne plus recevoir d'information, vous pouvez vous désinscrire.

Phase 3 – le contenu

Objet : 50 caractères avec espaces compris maximum, c'est 99% de la newsletter, s'il n'interpelle pas votre interlocuteur c'est perdu d'avant ! Soyez accrocheur, surprenez, enviez… n'utilisez pas de caractères spéciaux dans l'objet.

Soyez bref et concis une newsletter n'est pas là que pour présenter rapidement une nouveauté, un nouvel produit mais pour faire l'apologie et attiré la personne vers votre site internet. Pas besoin d'un long discours que personne ne lira de toute façon, une accroche (phrase percutante), un argumentaire le plus court et concis possible associé à plusieurs liens personnalisés au contexte de la newsletter. Eviter les "cliquer ici", "lire la suite", etc.

Pour les images, mettez-en quelques une mais ne les utilisez pas pour un contenu dit important comme un titre, un lien ou encore une zone d'action. Toutes vos images doivent avoir une description courte (au cas où votre image ne soit pas chargée). Respectez le ratio 50/50 texte/images.

Un texte de qualité qui va directement à l'essentiel sans sous-entendu. Un texte court et de valeur vaut bien un long et répétitif discours que personne ne lira (bien trop long).

Aérer votre texte et faites ressortir les liens pour une identification visuels immédiate.

Point important : les systèmes de messageries (gmail, yahoo, laposte, orange…) lisent le contenu de vos mails afin d'identifier si ce mail est un spam en analysant le ratio, caractères spéciaux et recherche les mot clé bannis.

Liste de mots clés à bannir de vos emailings :

Vente :
Vie privée :
Devenir riche
Banque/Finances
Marketing :
Santé/Pharmacie :

Si vous devez, pour une raison ou pour une autre, utiliser ces mots clés, je vous conseille vivement de les mettre en format IMAGE afin qu'il ne soit pas interprété par les systèmes de messagerie.

Phase 5 – Suivre vos campagnes

Au fil des newsletters que vous ferez, il est bon de connaitre un peu l'évolution :

Connaitre le taux de délivrance, d'ouverture, de clic sur le (les) lien(s) et vos retours directs (appels pour information, commande direct, visite de clientèle…). Savoir quelle campagne a le mieux marcher peut vous aider à orienter vos futures campagnes pour la suite.

Quelques règles de bonnes conduites

Ne pas mettre de salutation, ni le nom du destinateur.

Personne n'est dupe, faire croire que vous envoyez un message personnalisé à une personne n'en sonne que plus faux. Tout le monde sait que ce sont des envois massifs alors éviter le "Bonjour Franck".
Rien de tel pour finir dans la corbeille ou pire.

Attention à l'objet de votre mail

Pas de point d'exclamation !, ni de Majuscule, ni texte A.T.R.O.U. et autre bizarrerie en plus ce n'est pas très lisible et la plupart des clients considéreront votre message comme un spam.

N'attacher pas de pièce jointe à vos newsletters

Préférez un lien de la newsletter en ligne qu'en fichier joint.
N'informer pas être en conformité avec tel loi ou encore ne pas être du spam
Rien de tel pour vous faire supprimer directement par la personne et de plus nous en sommes pas habilité pour le faire.

Parlez normalement

Un texte clair et aérer, de taille normale avec un contraste normal avec un peu d'humour peut rendre une simple newsletter en un petit sourire qui fera du bien au lecteur.

Ecrire normalement

Ainsi pas de texte A.T.R.O.U., de c@r@ctère bizarr3 et autres choses des plus extravagantes qui soit !

Ne louez pas votre base client ou système de newsletter

Si pour une raison ou pour une autre vous décidez de louer votre base, attention au futur utilisateur de liste car s'il ne réalise que du spam vos clients vont s'en souvenir et vous allez surement finir dans le fameux dossier courrier indésirable.

N'achète ni ne louer de base de client.

Il est tentant d'acheter ou de louer pour un temps, une base de données clients mais sans avoir leur consentement pour recevoir vos newsletters vous finirez à coup sûr dans le dossier courrier indésirable. Vous ne devez envoyer vos newsletters qu'à ceux qui en ont fait la demande soit par le système mis en place sur votre site ou par écrit lors d'une visite à votre cabinet par exemple.

Conclusion

Vous avez à présent les bases pour réaliser de belles mais simple newsletter qui seront lues et j'espère appréciées.

N'hésitez pas à me conectacter si vous avez des questions